Comment arriver dans les premières pages Google ?

Tenir un blog, à quoi ça sert ? Comment fait-on pour écrire des articles qui boostent notre présence en ligne? Comment augmenter sa visibilité sur le web ? Est-on encore crédible avec un blog ? Quelles sont les tendances du web ?

C’est grâce aux actions de référencement que votre site va pouvoir remonter sur les résultats Google. Vérifier la structure HN, améliorer la vitesse de chargement de votre site web, améliorer le poids et la taille de vos images, positionner vos mots clés sur les points chauds par exemple, écrire du contenu de qualité etc. Google donne une liste de recommandations, mais ici nous allons nous concentrer sur les machines à contenus. Comment apporter un contenu de qualité qui va vous permettre de vous démarquer auprès de vos concurrents.

Développer votre visibilité sur le web

 A quoi sert un blog ?

De multiples raisons existent pour passer par l’ouverture d’un blog !

Un blog peut être pour exprimer votre passion. Vous pouvez avoir un savoir-faire rare et vouloir le mettre en avant. Votre style de vie est unique et votre expérience pourrait servir à d’autres. Ou encore, vous souhaitez tenir un blog pour augmenter le trafic de votre site web.

Toutes ces raisons se valent !! Comment tenir un blog en fonction de votre objectif ? Quel est le meilleur support pour vous exprimer ? Avec quoi alimenter ce blog ? Voici mes conseils pour être au top.

Trouver l’inspiration pour écrire un blog!

La ligne éditoriale d’un contenu web optimisé :

Quel est le meilleur angle avec lequel écrire vos articles ?

Par exemple, vous avez un site de e-commerce, vous souhaitez mettre en avant les produits que vous vendez et augmenter votre trafic. Vous devez être crédible donc, pour satisfaire un consommateur exigeant qui veut un vrai conseil. Si vous ne lui apportez pas ce conseil, quelqu’un d’autre le fera pour vous.

Comment allez-vous vous y prendre pour être crédible et communiquer efficacement autour de vos produits ?

Est-ce que vous orienterez votre contenu vers des articles de comparaison ou de test ?

Ex. : Un produit d’une marque lambda VS votre produit.

Vous envisagez peut-être de faire des tutos pour une utilisation pertinente de vos produits ?

Ex. : Comment utiliser votre crème hydratante pour qu’elle soit enfin efficace ?

Peut-être souhaitez-vous proposer vos articles dans une routine quotidienne afin de vous rendre indispensable et d’augmenter votre panier moyen ?

Ex. : Obtenir une peau lumineuse en 12 jours avec notre crème, le sérum et le gant.

Vous l’aurez compris, il existe différentes façon de parler d’un sujet. Différents angles d’attaque pour aborder les problématiques de vos consommateurs. Mais qu’est-ce qui est vraiment adapté et comment toucher votre public cible pour atteindre la rentabilité de votre site web ? Et surtout, quel sujet intéressera vraiment vos clients ? Parce que Google va prioriser la réponse de qualité apporté à ses utilisateurs, il va exiger de vous la même qualité. Le contenu de votre article doit être détaillé et pertinent.

Le sujet :

Quel sujet est pertinent pour votre consommateur cible ? Où trouver les thèmes abordés sur votre blog ? Comment remédier à la page blanche ? Pour ma part, je puise directement dans les problématiques de mes clients, au fil de conversation spontanées ou encore sur des sujets pour lesquels je n’ai pas trouvé de réponse directe mais pleins d’éléments par-ci, par-là.

Selon votre activité, vous pourrez trouver votre prochain sujet en balade par exemple, ou encore en séance shopping, mais aussi en demandant directement à votre communauté de faire le choix d’un thème. Et pourquoi ne pas aller vous inspirer (ne pas copier, jamais faire ça) sur un autre blog ou d’un livre par exemple ?

L’idée c’est de compiler la matière existante pour apporter un complément d’informations une nouvelle vision et d’aborder les choses pour votre public : votre contenu doit correspondre impérativement à une question que se pose une personne. Personnalisez votre article et éclairez vos lecteurs avec votre point de vue, sans plagiat ! Google puni sévèrement le contenu dupliqué, non original.

Cependant, restez centré sur votre sujet, votre ligne éditoriale et attention au type de contenu que vous diffusez !! Un article par exemple sur un cosmétique écologique, ne doit pas devenir un plaidoyer pour l’environnement. Si vous avez un contenu à destination des familles, ne virez pas tout net sur un contenu moralisateur et religieux. Sauf si bien sur, c’est précisément le thème de votre blog.

Vos combats du moment, s’ils ne sont pas la raison première de votre blog, ne devrait donc pas y figurer ! On ne parle pas de cas exceptionnels, vous pouvez bien entendu être le porte-parole momentané d’un évènement particulier. On a vu des blogueurs sportifs se lever spécialement pour Octobre Rose par exemple. Mais faites toujours attention à ne pas relayer d’informations trop rapidement, sans vérification, ou encore qui vont à l’encontre de votre thématique principale ou qui pourrait porter atteinte à votre crédibilité !!

Etre clivant est un “style” qu’il vous faudra assumer !!

Le support de diffusion idéal d’un blog :

Comment diffuser le contenu de mon son blog de façon optimale ? Pour commencer, on en revient toujours à cette question : Qui est votre lecteur ?

Cette question est essentielle, non pour le contenu en lui-même, mais surtout pour diffuser régulièrement vos articles, engager vos utilisateurs, les fidéliser, leur rappeler votre présence. Une personne a accès à tellement de contenu, que si vous ne vous rappelez pas à lui régulièrement, il pensera que vous n’existez plus… Pire… il vous OUBLIERA tout simplement !! Alors… Comment augmenter et stabiliser votre audience ? Les réseaux sociaux sont un moyen incontournable aujourd’hui !! Mais lesquels choisir ?

Est-ce que votre client cible est de cette fameuse génération TikTok ? Est-il un professionnel addict à LinkedIn ? Ou encore un follower-né et ne jure que par Instagram ? Préfère-t-il les newsletters et recevoir donc un mail ?

Revenons plus en détail sur votre contenu en lui-même.

Est-ce que votre produit peut-être décrit à l’oral lors d’un podcast sur Spotify ? Est-il plutôt visuel, auquel cas YouTube est idéal. Ou seulement à l’écrit et vous vous concentrerez alors uniquement sur votre blog ?

Une multiplication des supports est tout à fait possible en fonction de votre type d’audience.

Voici un blog sur lequel il existe un mélange de type de contenu. Ce blog est très récent et se concentre sur la lecture audio de livres gratuits.

Comment écrire votre blog ?

Le ton employé :

Personnellement, je préfère m’adresser à chacun d’entre vous, comme si nous étions en tête-à-tête. Pourquoi ? Parce que le sujet n’est pas un sujet qui a vocation de rassembler par exemple, comme en politique.

Prenez le ton qui convient à votre lecteur. On va tutoyer un public jeune. Pour un public à visée médicale le ton sera peut-être un peu plus formaliste. Enfin pour un artisan qui partage son savoir, peut-être que le ton et le langage pourrait être plus courant ! Mais là encore, si vous êtes là pour casser les codes, faites-le franchement !

La forme du contenu :

Pour le fond, nous y avons répondu plus haut. Pour la forme maintenant. Il convient de bien structurer votre message. Il doit être agréable à lire pour l’utilisateur et parcourable pour les robots qui vont référencer votre contenu sur les réseaux sociaux. Je vous propose également de relire l’article sur le référencement ici !!

Votre article de blog doit être hiérarchisé avec une structure Hn de qualité :

Un titre, un ou plusieurs sous-titre à suivre et à chaque sous-titre (Hn) un paragraphe (p). Pour parler du niveau de votre titre en va mettre un “H” devant un indice (n) qui représentera le niveau de votre titre. On utilise un seul titre “H1”. Si on utilise un sous-titre, c’est que l’on a au minimum 2 idées à proposer. On fait attention à ne pas passer d’un “H2” à un “H4”. Ou encore passer d’un “H2” à un “H3” à un “H2” et encore un “H2” par exemple. Ou dernièrement 2 “H2” à la suite par exemple. Ou pire, utiliser un H3 au lieu d’un H2 parce que le paramétrage de la typo est plus sympa !!

Un article peut donc contenir :

H1 – H2 (p intro) – H3 (p) – H3 (p)

H1 – H2 (p intro) – H3 (p) – H3 (p) – H2 (p) – H3 (p) – H4 (p) – H4 (p) – H3 (p conclusion).

Un article ne peut pas contenir :

H2 – H4 (p) – H3 etc…

Il est important de proposer une introduction sous le H2 qui va répondre à la question posée ! A la fin de votre article finissez par une conclusion.

Listez vos mots-clés, vos requêtes cibles, et incorporez-les à vos titres, sous-titres, paragraphes.

La requête cible c’est la question que l’utilisateur va se poser, poser à Google et qui permettra à Google d’orienter votre futur lecteur vers votre site web. Mettez-vous donc à la place de vos lecteurs !

Chacun de vos paragraphes devront contenir moins de 300 mots et votre article au total devra en contenir au moins 800. Attention cependant à avoir une matière suffisamment intéressante pour combler ces 800 mots. Si ce n’est pas pertinent, alors préférez exceptionnellement un format plus court, mais de qualité, et toujours unique.

Vous devrez faire des phrases directes, courtes et ne contenant qu’un seul sujet. Tout comme le sujet de votre article ne doit traiter que d’un seul thème.

Introduisez également un rappel d’un de vos articles précédents par un lien interne ou un lien interne vers une de vos pages, comme un service par exemple, mais aussi un lien vers un site externe qui propose un contenu équivalent ou qui propose un exemple pertinent.;

Enfin une ou deux photos sont les bienvenues.

Naturellement on relis son orthographe, la syntaxe. On vérifie que son texte soit bien lisible.

Et, selon le code d’honneur des développeurs, on ne publie jamais le vendredi (sauf si c’est le début de votre semaine, après tout) et jamais à chaud !! On laisse l’article maturer, on le relis, on prends du recul sur ce que l’on a écrit !!

Les mises à jour :

Si votre article traite d’un sujet d’actualité, d’une promotion, d’un produit éphémère, alors pensez à le mettre à jour aussi souvent que nécessaire !! La liste des ingrédients de votre produit peut évoluer par exemple, ou un contexte peut être complètement différent. Il sera important de ne pas laisser votre article sans une mise à jour essentielle.

Si vous le supprimez, pensez à supprimer également les liens qui pointent vers lui pour éviter les liens brisés sur votre site qui pénaliserait votre référencement.

Choisissez votre rythme de publication et tenez-y vous ! Il se peut que cela soit parfois plus compliqué. Alors avoir un ou deux articles d’avance vous aidera dans ces périodes d’activité plus denses !

D’un point de vue technique, les algorithmes et recommandations des moteurs de recherches peuvent évoluer. Veiller également à rester au top dans vos techniques de référencement.

Dernièrement, je vous conseille la tenue d’un tableau de bord. Dedans, je vous invite à y mettre les éléments suivants :

Le titre de votre article, la date initiale de publication et celle de la dernière mise à jour, le nombre de mots, les observations mais aussi le taux d’engagement pour votre article !

Vous pourrez également y noter toutes vos idées par avance pour vous éviter le syndrôme de la page blanche !!

Conclusion : Comment se démarquer sur le web ?

Suivez votre ligne éditoriale; 

Soyez original et pertinent; 

Pensez à répondre à vos lecteurs directement;

Bichonnez votre SEO;

Mettez à jour votre article régulièrement.

 

Si vous avez une question précise, je vous propose de me la poser directement via le formulaire présent sur cette page et j’y répondrais par un article !!

Vous souhaitez faire développer votre site WordPress ?

Faites-vous aider par un professionnel de WordPress pour lancer votre site web en ligne !

Partagez cet article !

Parlez-en autour de vous !!